À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau

Le mardi 22 mars 2022 est la journée mondiale de l'eau.

Cette journée a lieu depuis 1993. C’est une célébration des Nations Unies qui met l’accent sur l’importance de l’eau douce.

éclaboussures d'eau

Aujourd’hui plus de 2,2 milliards de personnes vivent sans accès à de l’eau salubre. Que cette journée apporte réflexion et sensibilisation à une gestion durable des ressources en eau.

En 2022 cette journée est célébrée sous le thème Eaux souterraines : rendre l’invisible visible.

À cette occasion, découvrez le recueil de poésies Dans les courants du fleuve – Concours d’écriture 2020-2021, association Cap sur le Rhône, 2021.
 

Qu'est-ce que Cap sur le Rhône ?

Cap sur le Rhône a été initié par la maison du fleuve Rhône en 2007. 

L’association, qui représente le réseau, a été créée en 2014. Elle fédère des acteurs et des partenaires autour du Rhône, axe Rhône-Saône, Léman.

Elle rassemble des structures culturelles, des acteurs économiques, des sites naturels. Elle permet la mutualisation de compétences et moyens. Elle propose des actions de valorisation du Rhône tout en développant des projets fédérateurs. 

Pour plus d’informations, consultez le site dédié.
 

Le concours d’écriture 2020-2021

Cap sur le Rhône a lancé un concours d’écriture (du 1/12/2020 au 31/3/2021) intitulé Dans les courants du fleuve, ouvert à deux catégories d’âge : 

  • Les 14-18 ans : formes poétiques ou écrits journalistiques. 
  • Les adultes : formes poétiques ou narratives (nouvelle, conte…)

21 ateliers d’écriture ont eu lieu avec les sites acteurs du réseau, les lycées, les médiathèques.

Retrouvez ici les objectifs du concours d’écriture.

Le recueil Dans les courants du fleuve. Concours d’écriture 2020-2021

Couverture représentant une machine à écrire d'où surgit de l'eau

Sur 196 participants au concours, une quarantaine a vu son texte publié dans le recueil éponyme.

Et quelles découvertes ! Des textes variés, riches et réfléchis apportent relief et saveur au fleuve Rhône. De page en texte, vous lisez tantôt un écrit poétique, narratif ou journalistique. Les mots et thèmes se font écho, s’entrecroisent. Ils évoquent les souvenirs, la nostalgie des paysages et de l’eau. Ils valorisent la nature et la mémoire des lieux. Ils questionnent la relation au temps, au devenir des êtres et des paysages. Bien sûr, ils reflètent les transformations sociétales et climatiques incessantes, relevant, en filigrane, les enjeux de transition écologique.

À travers ce recueil, tentez de (re)découvrir nos territoires et ses composantes. Et, surtout laissez-vous embarquer par la beauté et le plaisir des intonations et des mots !

Un régal de lectures au fil de l’eau.

Audrey