Emanuele Gerosa est un documentariste italien. En 2015 il découvre sur Youtube une vidéo sur le Gaza Parkour Team, qui lui procure l’envie de raconter et de faire un film sur cette équipe, cette discipline, ce pays, la Palestine. 

Gaza. Du sable. De la terre. Des bâtiments en ruine, d’autres là, en début de construction. Un terrain d’affrontement, de fait, adapté à des jeunes sportifs qui pratiquent le parkour. Ce sport est une discipline acrobatique qui consiste à franchir des obstacles urbains ou naturels. 

Nous suivons Abdallah, fondateur et leader palestinien de la Gaza Parkour Team. Professionnel, il réalise les compétitions en Italie. Quant à Jehad, qui ne parvient pas à franchir la frontière, il reste vivre sur la bande de Gaza et enseigne le Parkour aux plus jeunes. Jehad leur parle de partage, de tolérance, de dignité et de surpassement. Une large place est aussi faite au rêve, celui qui permet d’oublier les bombes et la douleur. 

Un magnifique regard sur ce qui motive les hommes à sauter toujours mieux et plus haut en période de guerre et de dénuement, allié à une fine réflexion sur les conditions de vie des réfugiés. 

Un film qui creuse, de l’intérieur, les envies des hommes à oublier, un moment, les conflits. Une ode à la liberté originale et esthétique. 

 

Pour des informations complémentaires sur le Gaza Parkour Team, je vous invite à consulter la vidéo de France tv Info à leur sujet

 

Audrey