Mikihiko est un collégien a qui tout réussit. Vivant dans une ville de province au Japon avec ses trois meilleures amies d’enfance, le jeune garçon est promis à un brillant avenir à Tokyo. Cependant, rien ne va se passer comme prévu. Sur la base d’un pari, il encourage ses amies à passer comme lui l’examen d’entrée d’un lycée prestigieux tokyoïte, afin de rester ensemble. Mais dans leur petit groupe très uni, seule Miya va partir pour Tokyo au terme du collège.
L’échec va  plonger  Mikihiko dans une profonde dépression et le pousser à se cloîtrer dans sa chambre, refusant tout contact avec l’extérieur.
Dehors, Keiko découvre le lycée public où aurait dû se trouver Mikihiko. Avec Iyo, elles décident de pousser le garçon à sortir de sa chambre et retrouver leur ancienne amitié. Mais Mikihiko le veut-il vraiment ?

Cette série de mangas aborde avec justesse le passage de l’enfance à l’adolescence, la déliquescence des liens d’amitié, ainsi que les rêves et leurs désillusions. Des thèmes universels qui touchent chacun peu importe sa culture.


A travers quatre personnages charismatiques, l’auteur dessine de manière discrète une critique de la société japonaise où la pression est importante concernant l’intégration dans un groupe, et l’échec scolaire un facteur majeur de dépression chez les enfants. Il touche aussi du doigt l’importance du soutien familial et amical en cas de dépression, et la question de l’identité dans une culture où l’avis collectif prévaut.


Un manga pour en deux tomes à partir de 12 ans.


Amélie