Accueil
Accueil

Coups de coeur

Une française est emprisonnée à la prison des femmes de Tunis, la Manouba, pour avoir manifesté. Quelle place trouver parmi ses codétenues ? Comment ne pas s’attirer des ennuis ? Découvrez le quotidien et les conditions de vie de nombreuses femmes, condamnées pour des peines, qui, généralement, sont très injustes.


Une nouvelle entre historique et fantastique mettant en scène une poignée de personnages forts, concentrés autour de la figure de la Brodeuse, une magicienne vivant dans la forêt. L’autrice sait instiller dans ce court récit une ambiance empreinte de nature, de croyances magiques, et de violence masculine.

Chaque chapitre donne un point de vue différent sur l’avancée de l’histoire en mettant en scène un personnage, voire des animaux ou un élément de la nature. 


Jessica retrouve Antoine et Bozo, ses camarades de vacances qu'elle n'a pas vus depuis l'été précédent. Ensemble, ils élisent quartier général dans un bunker abandonné. Chronique très réussie d’une adolescence dans un milieu populaire du nord de la France où tout sonne très juste : fin de l’innocence, identité sexuelle incertaine, imaginaire refuge…

 

Cyrille


Brassens en variations !

Ces chansons de Brassens revisitées sont à dévorer, comparer, apprécier ! Du Brassens en langue d'Oc et en Esperanto à l'interprétation à deux voix ou plus faite par le groupe de Mende.

Un enchantement !

Sur le même thème, et pour jouer la comparaison, nous vous proposons aussi le CD : En passant par Brassens interprété par Christian Clavel.

Audrey


Le quotidien d’un groupe de millennials du Nord de l’Italie. Entre errances et espoirs, frime et accès de sincérité, la chronique de jeunes adultes un peu paumés qui cherchent désespérément une issue dans un univers de fausses promesses. Miguel Vila scrute ses personnages à l’affût de ces moments où l’on dépose les armes et où la réalité devient soudain plus légère et l’avenir plus désirable.

 


Une jeune femme raconte à la première personne sa vie d’épouse. Elle est femme au foyer, mais pas seulement, elle exerce à temps partiel un métier modeste, qui lui permet de se retrouver avec d’autres femmes. Grace aux discussions qu’elles ont ensemble et à son travail d’écriture dans son journal, Jeanne prend peu à peu conscience des contraintes et des traditions qui règlent sa vie. Œuvre pionnière sur la condition des femmes parue en 1947, ce roman séduit par sa modernité et par la justesse de l’écriture d’Alice Rivaz.

 

Patricia


Crapaud blanc et Crapaud rouge sont amis depuis longtemps, mais ils sont très différents. Crapaud blanc a d’autres amis, et Crapaud rouge est jaloux, si bien que dans un geste de colère, il blesse Crapaud blanc. Il ressent alors de la honte et de la culpabilité. C’est un ami de Crapaud blanc qui le console et le pousse à écrire à son ami crapaud. Quelle sera la réaction de Crapaud blanc ?

Les illustrations très colorées accompagnent subtilement cette histoire d’amitié, de jalousie et de pardon.


Dans un univers apocalyptique où les fées ont pris le pouvoir, la société moderne n’existe plus. L’humanité est revenue à une forme de Moyen-Âge où certains ont été transformés en créatures chimériques. L’arrivée d’un homme étrange qui transforme des bouts de forêt en lieux modernes va chambouler l’existence de Maylis la licorne, Léa la dragonne et Sarah une bibliothécaire-guerrière. Une enquête dans un univers magique chaotique et drôle, où les fées sont combattues à coup de problèmes mathématiques. A partir de 15 ans.

Amélie
 


Cette jolie histoire racontée par Catherine Pallaro nous entraîne dans une Chine impériale sublimée par les couleurs pastelles des illustrations de Judith Gueyfier, à la rencontre de cet empereur sans héritier. Face à ses ministres perfides qui lui suggèrent de changer d’épouse, cette dernière étant infertile, l’empereur décide d’adopter un fils. Face aux multiples « prétendants », seule l’humilité triomphera. 

Marie-Laure
 


Cette nouvelle version du célèbre conte de l’épouvantable Barbe-Bleue nous plonge en pleine période romantique, à la fois sombre, mystérieuse et raffinée, caractéristique du XIXe siècle. Bien que l’on connaisse le dénouement de l’histoire, on ne peut s’empêcher d’éprouver colère et désarroi face à la curiosité de Daphné. Et pourtant, Charlotte Moundlic nous livre ici une version moderne et féministe de ce conte, qui finit, heureusement, pour le mieux.

 

Marie-Laure