Urara est une lycéenne asociale, passionnée de mangas BL (entendez Boy’s Love, des romances homosexuelles entre garçons). Elle travaille dans une librairie à temps partiel. Yuki est une vieille dame donnant des cours de calligraphie mais qui s’ennuie un peu dans son quotidien depuis le décès de son mari et le départ de sa fille à l’étranger. Un jour, Yuki passe dans la librairie d’Urara et achète par hasard un manga Boy’s Love. Elle est sous le choc et en même temps curieuse de connaître la suite. Elle n’a jamais lu de romance homosexuelle et se prend de passion pour le genre. Liées par leur amour pour le genre Boy’s Love, et malgré leur grande différence d’âge, les deux femmes vont devenir amies. De fil en aiguille, leur rencontre va ajouter du piment dans leurs vies respectives : Urara s’ouvre aux autres et trouve sa voie professionnelle. Yuki développe de nouvelles passions et fait le point sur sa vie.

Sous couvert de cette histoire, l’auteure aborde de nombreux thèmes inhérents à la culture japonaise : la retraite des seniors, l’orientation scolaire des adolescents, la difficulté des examens de fin d’année de lycée, les petits boulots étudiants, les relations familiales à distance. Elle évoque aussi l’envers du décor des mangakas, avec la découverte des festivals du manga et une incursion du côté de l’auteure favorite des deux héroïnes, parfois dépassée par sa création.

BL métamorphoses est une série de mangas en cinq tomes intergénérationnelle qui plaira à des lecteurs à partir de 15 ans

 

Amélie