Il n'y a pas d'âge pour…

il-n-y-a-pas-d-age-pour-couvertures.jpgLa condition des personnes âgées a toujours été largement déterminée par des facteurs économiques. Avec l’entrée de la France dans l’ère industrielle moderne et la fin du patriarcat rural, la personne âgée a fait connaissance avec l’inutilité institutionnalisée, qui prélude trop souvent à la mort sociale. La conception des temps sociaux s’appuient là sur trois âges : le temps de la formation, le temps du travail et le temps du repos. Cette valse à trois temps a institué un cloisonnement fort, qu’il convient de briser.
Il n’est pas vrai – pas même en temps de crise – que seule l’activité professionnelle soit utile à la société. Cette riche bibliographie se veut donc à la fois un document pragmatique de suggestion de lectures et de documentation autour du grand âge et un éloge de ce temps particulier. Elle attire inévitablement notre attention sur le concept philosophique d’utilité et sur la nécessité de ralentir pour réfléchir à ce qu’apportent nos anciens à notre quotidien : s’intéresser aux personnes âgées pour ne pas se dessécher l’esprit, faire bon usage de la transmission qui nous est offerte, valoriser l’art et la créativité ainsi que certaines valeurs fondamentales telles que la dignité humaine.
La publication que vous allez feuilleter symbolise également un pan de l’histoire de la Bibliothèque départementale et encore de nombreux projets à venir, à mener avec enthousiasme en compagnie des résidents et des animateurs en établissements pour personnes âgées. L’évolution du dispositif Culture bleue se poursuit en effet, à l’orée de ses 20 ans, dans l’idée que la lecture des personnes âgées mérite grandement l’attention des bibliothécaires car l’âge inaugure peut-être une pratique de lecture que nous ne connaissons pas bien encore : sinon une lecture désintéressée, du moins une lecture plus libérée des contraintes
sociales et de l’image de soi.
Décidément il n’y a toujours pas d’âge pour… découvrir, aimer, s’émouvoir, rire, partager, écrire, lire, échanger, se passionner, rêver, comprendre le monde.

Il n'y a pas d'âge pour… les documentaires

Il n'y a pas d'âge pour… les fictions

Musique en ligne

musique-en-ligne.jpgLe Département de l'Ardèche, via la Bibliothèque départementale, vous propose de découvrir son offre de musique en ligne qui se décline en trois propositions :

• Des webradios qui viendront animer les pages de ce site avec des (re)découvertes en fonction de thématiques qui, pour certaines, suivront l'actualité de la Bibliothèque départementale.

• Plus d’1 million de titres musicaux disponibles en un clic pour une écoute en ligne via la plateforme multimédia 1Dtouch qui a décidé de se concentrer uniquement sur des créations indépendantes. En ce sens, 1D touch expérimente un modèle économique innovant appelé Contribution créative territoriale (CCT) assurant une rémunération équitable pour les créateurs indépendants.

• L'offre intégrale de la Philharmonie de Paris : 50 000 références (concerts vidéo, concerts audio, guides d’écoute multimédia, documentaires, conférences…) avecun accès illimité aux documents dans leur intégralité.

Les webradios sont accessibles à tout le monde en cliquant ici.

Pour les deux autres offres, si vous êtes déjà abonnés à nos autres ressources numériques (presse et livres numériques), vous n'avez rien à faire pour en profiter. Elles viennent se rejouter automatiquement à votre pack. Si vous n'êtes pas encore abonnés, merci de vous référer à cette page pour connaître les modalités d'inscription.

Tout cela est disponible via notre catalogue en ligne. Vous pouvez aussi cliquer sur le bouton ci-dessous pour en découvrir l'intégralité.

bouton-musique-en-ligne.png

 

Gaël Faye

affiche a3 Gael Faye_v2.jpgLe 23 novembre 2017, marquera le lancement d’une nouvelle offre de musique en ligne du Département de l’Ardèche, à retrouver sur le site Internet de la Bibliothèque
départementale
. Ce service est destiné aux 223 bibliothèques adhérentes du réseau et aux structures travaillant autour de la musique en Ardèche.

Pour ponctuer ce démarrage, le musicien et écrivain Gaël Faye viendra à la rencontre du public ardéchois, ce jeudi 23 novembre 2017 de 14 à 16 heures, à l'Hôtel du Département. Sa venue s’inscrit en outre dans le cadre d’une action conjointe de la Bibliothèque départementale et du lycée Vincent d’Indy de Privas. Cette année, les élèves de la section littéraire travaillent sur son roman Petit Pays, et les élèves de l’option théâtre étudient les chansons de l’auteur.

Gaël Faye est un artiste complet, qui revendique clairement ses origines dans des morceaux puissants et engagés.
Né en 1982 à Bujumbura (Burundi), d’une mère rwandaise et d’un père français, il quitte le Burundi en 1995, atteint par ricochet par le conflit entre Hutus et Tutsis au Rwanda voisin, et rejoint la France.
Étudiant studieux, Gaël Faye est attiré par l’écriture, le rap, et le slam. Très vite lassé par un emploi qui le contraint, il rejoint les studios d’enregistrement et le collectif de slam « Chant d’Encre ». Il y rencontre Edgar Sekloka (Aka Le sucre) avec qui il va entamer une longue collaboration artistique, à travers le groupe Milk Coffee & Sugar (MC’S), découverte du Printemps de Bourges en 2011.
En 2013, l’album Pili Pili sur un Croissant au Beurre, sort et révèle l’identité du chanteur, avec le concours de Ben l’Oncle Soul et de l’angolais Bonga.

Chanteur de hip hop, mais avant tout compositeur, il publie en 2016 le roman très remarqué Petit Pays chez Grasset, Prix Goncourt des lycéens et Prix du roman des étudiants France Culture Télérama.

Dernier album paru : Rythmes et botanique, 2017, Universal.

L’album Rythmes et botanique nous dévoile une nouvelle facette de Gaël Faye, après un premier album solo introspectif et engagé Pili Pili sur un croissant au beurre : une facette qui invite l’homme à réfléchir sur sa vie, son destin, ce qu’il souhaite. Il n’oublie pas ses racines mais il reste convaincu que la bienveillance existe chez chacun d’entre nous. La chanson d’ouverture, Tôt le matin, en est le symbole vivant. Cet opus, marqué par des rythmes électroniques et acoustiques travaillés ainsi que des textes ciselés, est une bien belle pépite créative.

Inscriptions obligatoires. Elles se font en appelant la Bibliothèque départementale au 04 75 66 05 90 (et non pas sur le site Internet comme indiqué par erreur sur le flyer).

Pour l'occasion, la Bibliothèque départementale vous propose d'écouter la webradio Gaël Faye et influence.

(Re)voir "La tempête : petite forme"

tempete.jpgLe Département de l’Ardèche a ouvert exceptionnellement les portes de la Bibliothèque départementale dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. À cette occasion, certains d'entres vous on pu décourir une œuvre majeure du théâtre classique, La Tempête de William Shakespeare.

Dans cette pièce, Prospero, exilé sur une île que l’on croyait déserte, a mis ce temps à profit pour maîtriser les éléments et les esprits de l’île. Lorsque le navire de ses ennemis passe à proximité, usant de ses pouvoirs magiques, Prospero déclenche une terrible tempête. Il les tient désormais à sa merci ! Mais quel est son projet ?

On retrouve ici toutes les thématiques explorées par William Shakespeare : la filiation, l’ambition, les jeux de pouvoir et la trahison, la passion amoureuse.

Si La Tempête est l’une de ses plus courtes pièces, elle est aussi l’une des plus mystérieuses et des plus baroques. Par son caractère fantastique, onirique et spectaculaire, elle offre à Dominique Lardenois, metteur en scène, la possibilité d’un spectacle pluridisciplinaire, proposé en novembre 2017 au Théâtre de Privas.

En amont de sa création, une petite forme de cette pièce, vous a été présentée lors d'une représentation unique à la Bibliothèque départementale. Cet évènement était organisé en partenariat avec la Compagnie Lardenois et le Théâtre de Privas.

Nous vous proposons aujourd'hui de (re)découvrir cette représentation exceptionnelle :

Sur les sentiers du doc 2017

sentiers-docs-2017.jpgLe Mois du film documentaire est le rendez‑vous national incontournable pour mettre en lumière le documentaire de création. Dans le cadre de cette manifestation, le Département de l’Ardèche vous propose de rencontrer les documentaristes Philippe Ayme, Bernard Darnault, Caroline Parietti, Cyprien Ponson, Fabienne Prat, Stéphanie Régnier, dans les bibliothèques de Antraïgues‑sur‑Volane, Berrias‑et‑Casteljau, Boulieu‑lès‑Annonay, Cruas, Mercuer, Pranles, Quintenas, Ruoms, Saint‑Laurent‑du‑Pape, Saint‑Marcel‑lès‑Annonay, Saint-Sernin, Saint‑Vincent‑de‑Barrès, Silhac, Toulaud, Valgorge, Vallon Pont d’Arc, Villevocance.

Cette tournée de réalisateurs s’inscrit dans la démarche d’accompagnement des 223 bibliothèques ardéchoises par le Département de l’Ardèche. Les projections proposées sont le fruit d’un partenariat étroit de la Bibliothèque départementale avec Ardèche Images et Images en bibliothèques, en lien avec la mission départementale Arts visuels. Elles sont destinées à permettre une découverte dynamique et vivante du film documentaire en bibliothèque.

Les films documentaires présentés dans ce cadre ont été cofinancés par le Département de l’Ardèche.

Retrouvez le programme complet et les fiches des réalisateurs ci-dessous :

programme-vignette.jpg philippe-ayme-vignette.jpg bernard-darnault-vignette.jpg
Programme complet Philippe Ayme Bernard Darnault
     
parietti-ponson-vignette.jpg fabienne-prat-vignette.jpg stephanie-regnier-vignette.jpg
Caroline Parietti & Cyprien Ponson Fabienne Prat Stéphanie Régnier

Découvrir un extrait du film Kelly de Stéphanie Régnier :

Décrouvrez la bande annonce de BE' JAM BE et cela n'aura pas de fin de Caroline Parietti et Cyprien Ponson :

Découvrez la bande-annonce de Brigitte Senut, la dame aux fossiles de Philippe Ayme :